SOCIéTé  |    

Le gouvernement condamne les violences des groupes armés dans la préfecture de la Ouaka

Par ACAP - 04/04/2018

Le ministre de la Communication et des Média, porte-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui, a condamné, dans un communiqué mercredi 04 avril 2018 à Bangui

 

Le ministre de la Communication et des Média, porte-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui, a condamné, dans un communiqué mercredi 04 avril 2018 à Bangui, l'escalade de violence entre les groupes armés dans la région de Bambari (388 km au nord-est de Bangui).

"Le gouvernement condamne avec la dernière fermeté ce cycle de représailles", indique le communiqué, ajoutant que "le gouvernement adresse aux familles des victimes ses condoléances attristées et exprime sa compassion à la MINUSCA".

"Le gouvernement et les partenaires envisagent un renforcement des Forces armées centrafricaines (FACA) en liaison avec les troupes onusiennes dans la préfecture de la Ouaka", note encore le communiqué.

Par ailleurs, "Le gouvernement appelle au calme, à la vigilance de tous et de chacun pour conjurer la violence sous toutes ses formes et réaffirme qu’il ne se laissera pas intimider par ceux qui n’ont d’autres desseins que de faire éloigner les perspectives de la paix en République Centrafricaine", a conclu le ministre Ange Maxime Kazagui.


 


© droits réservés
Il convient de préciser que depuis quelques semaines, la région de Bambari est à nouveau secouée par des affrontements opposant des miliciens anti-balaka à des éléments de l’Union pour la paix en Centrafrique (UPC, ex-coalition Séléka) dans la préfecture de la Ouaka.

Le dernier incident en date remonte à la matinée du mardi 3 avril lorsqu'un poste provisoire des casques bleus dans le village de Tagbara (70 km de Bambari) a fait l'objet d'une attaque attribuée à des miliciens anti-balaka.

Cette attaque a fait, selon un communiqué de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), un mort et onze blessés parmi les casques bleus du contingent mauritanien ainsi que 25 morts du côté des miliciens anti-balaka.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués