SOCIéTé  |    

Scène de liesse avec le retour des réfugiés centrafricains de Bétou au Congo Brazzaville

Par ACAP - 04/04/2018

Un enthousiasme a gagné les populations de la ville de Mongoumba ui ont accueilli avec des youyous le premier convoi de 101 réfugiés centrafricains provenant de la ville congolaise de Bétou

 

Un enthousiasme a gagné les populations de la ville de Mongoumba (205 kilomètres au sud-ouest de Bangui) qui ont accueilli avec des youyous le premier convoi de 101 réfugiés centrafricains provenant de la ville congolaise de Bétou (nord-est du territoire du Congo Brazzaville), a constaté un reporter de l'ACAP, samedi 31 mars 2018.

Déjà à la frontière des deux pays, Sylvain Ipéla, qui a longtemps vécu avec les réfugiés centrafricains à Bétou, a versé des larmes : "Nos frères ont laissé un vide, après tant d'années. Toutefois, nous, Congolais, estimons que nos frontières ne sont pas fermées car un jour, nous souhaitons que nos frères reviennent sur notre territoire, même dans le cadre des affaires".

A Mongoumba, les habitants ont sauté de joie, hurlant en Sango 'Nzoni gango', a la ga ndjoni' (Bienvenue).

 


© droits réservés
A Batalimo, à seulement quelques kilomètres après le cours de la rivière Lobaye, les habitants ne pouvaient plus se contenir, à la vue des leurs. Retournés et résidents s'étreignaient, sans tenir compte du temps. Les uns désiraient entendre les histoires que les autres pouvaient raconter.

Le représentant du Haut commissariat des réfugiés en République Centrafricaine (HCR/RCA), Buti Kalé, a annoncé les couleurs : "Il s'agit d'un coup d'envoi d'une série de rotations permettant le rapatriement volontaire d'environ 650 Centrafricains qui avaient fui les hostilités de 2013-2014 pour se mettre à l'abri au Congo Brazza, vivant soit dans des familles d'accueil, soit dans deux camps aménagés à leur intention dans la région du Likwala".

La crise politico-militaire qui a secoué la République Centrafricaine a été à l'origine de la fuite de plus de 560.000 Centrafricains vers les pays limitrophes. Avec le calme qui se fait sentir, et les premiers convois de rapatriement volontaire, plusieurs autres réfugiés brûlent d'envie de retourner dans leur pays d'origine.
 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués