SOCIéTé  |    

Centrafrique : Un agent de l’état séquestré par les éléments anti-Balaka de Bangassou

Par rjdh - 03/04/2018

Le Conseiller Pédagogique, Christian Kouté, pris en otage par des Anti-Balaka de Bangassou la semaine dernière est finalement arrivé à Bangui pour des soins médicaux

 

Les bourreaux auraient conditionné sa libération au versement de la somme de 5 millions de francs CFA.


Cet acte intervient, dans un contexte où le gouvernement centrafricain est entrain de tout mettre en œuvre pour le redéploiement de l’autorité de l’état dans les préfectures et sous-préfectures.

Christian Kouté, Conseiller pédagogique au Centre Pédagogique Régional (CPR), et professeur vacataire au lycée moderne de Bangassou raconte son calvaire. «Je ressens un sentiment de détresse après ce qui m’est arrivé. C’était le 17 mars 2018, dans la matinée que j’étais arrêté par des éléments Anti-Balaka. Ils ont donné comme raison de mon arrestation le fait qu’ils ont retrouvé dans mon répertoire des contacts de sujets musulmans. En Centrafrique, nous avons des compatriotes, qui ne sont pas des musulmans, mais qui portent les noms similaires à ceux des musulmans et nous avons tous au moins un membre de la famille qui est musulman. Raison pour laquelle ils m’ont séquestré pendant 10 heures de temps. Ils ont exigé une rançon de 5 millions de francs CFA. Quant à mon cadet sur qui ils ont retrouvé un sifflet, ils ont exigé une rançon de 500.000F CFA car, à leur avis, ce sifflet sert à alerter les sujets musulmans », a relaté la victime.

Il revient sur l’intervention des autorités locales qui ont facilité sa libération et exhorte le gouvernement à faciliter la tâche aux fonctionnaires affectés en province. «C’est grâce au concours des autorités notamment le préfet, le sous-préfet et l’intendante du lycée moderne de Bangassou que j’ai pu être libéré après une négociation qui a duré toute la journée. Je saisis cette opportunité pour lancer un cri de cœur au gouvernement afin d’appuyer les agents de l’Etat dans la mission qui leur est dévolue », a lancé Christian Kouté.

Les efforts du gouvernement dans le redéploiement des fonctionnaires de l’Etat risquent d’être vains si les groupes persistent et signent dans leurs comportements antipatriotiques.

 

 
MOTS CLES :  Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués